Vous êtes ici : Accueil > Le CDI > Journal du lycée > Le "Yes we can be Charlie", numéro spécial du "Yes we c’Ango" du lycée Jehan (...)
    Par : CDI
    Publié : 19 juin 2015

    Le "Yes we can be Charlie", numéro spécial du "Yes we c’Ango" du lycée Jehan Ango de Dieppe récompensé

    Année scolaire 2014-2015

    PALMARÈS DU CONCOURS DE JOURNAUX LYCÉENS ET SCOLAIRES DE L’ACADÉMIE DE ROUEN ANNÉE 2014-2015

    LES LAURÉATS ET LES JOURNAUX DISTINGUÉS POUR LEURS QUALITÉS
    Après examen des journaux réalisés dans les établissements inscrits au concours, le jury, présidé par Thierry Rabiller, rédacteur en chef de Paris Normandie, a décidé que les lauréats sont :

    dans la catégorie collège, " La Mère Michel ", journal réalisé par les élèves du collège Louise Michel de Saint-Etienne-du-Rouvray ;

    dans la catégorie lycée, " What’s up Georges ? ", journal réalisé par les élèves du lycée Georges Dumézil de Vernon.

    Le jury a par ailleurs décidé de distinguer, en les encourageant, pour leurs qualités :

    dans la catégorie collège, " Le Petit Raimbourg ", journal réalisé par les élèves du collège André Raimbourg dit Bourvil de Doudeville ;

    dans la catégorie lycée, le "Yes we can be Charlie", numéro spécial du "Yes we c’Ango" du lycée Jehan Ango de Dieppe.

    Chaque établissement va recevoir une fiche comportant une note sur 20 ainsi que des appréciations de nature à aider la rédaction élèves du journal.

    Les établissements lauréats recevront un prix que le CLEMI fera parvenir au professeur documentaliste.

    Cette année, certains établissements ont évoqué les événements survenus en janvier dernier qui ont marqué la presse professionnelle et son lectorat ainsi que des thèmes sociétaux. "La Mère Michel" a réalisé un numéro spécial "Charlie Hebdo", "Le Petit Raimbourg" a quant à lui consacré son numéro au harcèlement dans les établissements avec des témoignages forts.

    Si le "What’s up Georges" a consacré sa Une ainsi qu’un article aux "événements", il a été apprécié pour l’évocation de la vie lycéenne (MDL, CVL). Le "Yes We can be Charlie" a relevé avec originalité des graffiti susceptibles de rendre compte de manière frontale du sexisme, de l’homophobie, mais également, par ailleurs, de l’inégalité fille / garçon.

    Évidemment, il est recommandé de ne pas s’arrêter à de tels thèmes mais de faire plus léger, avec humour. Un journal n’est pas tenu d’écrire que sur des sujets graves. Il doit à ses lecteurs de s’adresser à eux sur tous les tons.

    Félicitations aux lauréats et aux journaux distingués. Mais aussi compliments du jury à tous les autres journaux participants, car créer un journal et le faire vivre demande beaucoup d’efforts et de persévérance tant aux rédactions jeunes qu’aux rédacteurs en chef de l’équipe pédagogique.

    Edouard Bessière
    Coordonnateur CLEMI
    (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information)
    DAAC - Rectorat de Rouen
    25 rue Fontenelle
    76000 Rouen
    02 32 08 93 09
    edouard.bessiere@ac-rouen.fr