Vous êtes ici : Accueil > Les formations > Secondes > Présentation > Réussir en seconde
    Publié : 1er juin 2010

    Réussir en seconde

    Considérations générales

    La seconde n’est pas un aboutissement , c’est le départ d’un cursus menant au bac.
    Ce dernier s’avère en fait le moyen de négocier au mieux un post-bac débouchant sur la vie professionnelle.

    Conditions de l’arrivée en 2nde :

    1/ Passage suite à de bons résultats en 3 ème et à un travail sérieux

    2/ Passage moyen dû à quelques difficultés mais avec un travail sérieux

    3/ Passage moyen en partie dû à un manque de travail

    4/ Passage problématique : grandes réserves des conseils de classes, voire refus, appels etc…

    - Elèves ayant travaillé mais connaissant des difficultés d’apprentissage
    - Elèves connaissant des difficultés aggravées par une absence de travail

    Chacun doit faire son analyse, se situer et en tirer des conséquences sur le comportement à avoir en seconde.

    Les lacunes doivent être identifiées et comblées le plus vite possible. Le travail personnel mérite une attention particulière. Le comportement en classe conditionne tout ; la motivation, l’information sur l’orientation doivent être développées au maximum.

    Chacun a son rôle à jouer :

    - l’élève
    - la famille
    - les équipes pédagogiques / le CDI / les COP
    - l’administration du lycée et tous les personnels en général (CPE, MI/SE, assistants d’Education, Infirmière, Assistante Sociale, personnels administratifs et de services).

    Un projet d’établissement : « Réussir en Seconde »

    Ce projet est essentiellement axé sur les secondes.

    Chaque catégorie d’acteurs y a son rôle.

    1/ Le proviseur, le proviseur-adjoint, leurs proches collaborateurs et les services qu’ils dirigent : les CPE, l’Intendant :
    Rôle d’initiateurs, d’organisateurs de bilans, de mise en place des directives ministérielles mais en même temps aussi d’adaptation de celles-ci au niveau local de l’établissement dans le cadre de son autonomie.

    2/ Les élèves :
    Accès à la responsabilisation, à la gestion du temps, à l’organisation du travail personnel, à l’implication également dans des domaines comme le culturel, la participation aux instances lycéennes etc…

    3/ Les familles :
    Suivi rigoureux des études de leurs enfants et donc développement de relations de confiance avec l’établissement.

    4/ Les équipes pédagogiques :
    Leur rôle est bien sûr éminent. Les professeurs transmettent des connaissances, des méthodes d’apprentissages, des notions de citoyenneté. Ils ont également un rôle déterminant en collaboration avec les autres acteurs sur la motivation, le travail personnel et le comportement des jeunes en général.

    Dans ce projet d’établissement, la réflexion a porté essentiellement sur cinq points :
    - Travailler la motivation des jeunes : pourquoi est-on au lycée ? vers quoi je me dirige ? Comprendre qu’il faut inévitablement acquérir des méthodes de travail. Celles-ci seront la base pour toute la suite de la scolarité.

    Les professeurs, dans chaque discipline, insistent sur ces points fondamentaux.

    - L’information sur l’orientation est liée bien sûr au point précédent. C’est ainsi que le forum de l’an passé pour les secondes sera reconduit cette année. En janvier, tous les élèves de seconde auront à nouveau deux présentations de branches professionnelles qu’ils auront choisies (1h pour chacune). Les intervenants seront encore au maximum des parents d’élèves. Les conseillers d’orientation auront une place privilégiée dans cette opération, ainsi que les professeurs principaux.

    - L’harmonisation des pratiques dans les équipes pédagogiques : L’expérience montre que plus une équipe pédagogique est soudée, solidaire, en harmonie sur des points fondamentaux, plus elle est performante, plus les difficultés s’estompent vite chez les jeunes. Le rythme des devoirs, l’attitude face à des travaux non rendus, la discipline, l’organisation du travail personnel, la tenue des cahier et des classeurs, voici quelques exemples de réflexions menées.

    Chaque professeur principal explicitera dans sa classe le règlement intérieur du lycée.

    Les professeurs choisiront leurs stages de formation continue au maximum en fonction de ce projet d’établissement.

    - Le soutien scolaire : Des possibilités institutionnelles existent comme l’Aide Individualisée (en Français et en Maths) ou les modules.
    Cette année, un professeur de mathématiques, deux de français et un d’anglais pourront à raison d’une heure par semaine donner du soutien à des élèves en difficulté. Bien sûr, ce ne sera possible que pour certains élèves dont l’emploi du temps permet d’aller à ce soutien (en petits groupes par définition).

    - Le suivi des élèves : L’objectif avant tout est d’avoir la meilleure réactivité possible quand les difficultés sont décelées. Un système d’information mis en place entre l’équipe pédagogique de la classe, les CPE et la direction doit permettre de signaler rapidement aux familles les difficultés afin d’y remédier le plus efficacement possible.

    Le comportement face au travail, la discipline en général sont concernés au premier chef.

    Le travail personnel :

    Lors d’un sondage réalisé à deux reprises en seconde, le travail personnel est apparu pour les élèves, comme la première cause de difficultés. Les histogrammes ci-après parlent d’eux mêmes.

    info document - GIF - 8.6 ko

    58 % des élèves de troisième consacraient moins de 5h par semaine au travail personnel (92 % moins de 10h). En seconde, il est reconnu (au niveau national) que les élèves devraient tous se situer dans la tranche 10h/15h.

    Le grand changement entre la 3 ème et la 2 nde se situe donc là : un accroissement du travail personnel doublé bien sûr de difficultés de gestion du temps. Le tableau ci-dessus donne un exemple, parmi tant d’autres, d’organisation d’une semaine.

    info document - GIF - 10.8 ko

    Le travail personnel est installé pour 15h.Le temps de détente connaît encore 28h de disponibilité.

    Il s’avère donc nécessaire de réfléchir à l’organisation du temps hebdomadaire.

    Comment dois-je m’organiser dans mon travail ?

    En ce qui concerne l’organisation du travail personnel, le planning page suivante en donne un exemple. Des variantes bien sûr existent en fonction des possibilités et des qualités de chacun. En tout état de cause, il montre qu’une réflexion doit être menée sur ce travail personnel.

    Les professeurs ajustent leurs conseils en fonction du rythme qu’ils ont choisi, du type de travail demandé à la maison etc… mais il n’en demeure pas moins que des attitudes fondamentales apparaissent comme transversales à toutes les disciplines.

    - Travailler la prise de notes
    - Relecture régulière des cours
    - Confection de fiches

    - Evaluation du temps à passer pour un travail à faire « à la maison ».

    - Exploitation des corrigés de devoirs.

    - Tous ces points méritent une attention particulière. C’est la base du travail au lycée.

    - Beaucoup d’autres pourraient être évoqués :

    - La lecture d’énoncé

    - Comment mémoriser ? (mémoire visuelle, auditive etc…)

    - L’entraînement oral

    - Le travail en groupe

    - Savoir utiliser le CDI etc…

    J’encourage les jeunes à bien prendre conscience de ces points fondamentaux. Ils peuvent bien sûr se tourner en premier lieu vers les professeurs mais aussi vers les CPE et leurs surveillants/ assistants d’éducation, ou Mme le Proviseur-Adjoint, ou moi-même pour demander le « petit plus » qui pourra les faire progresser.

    Le travail personnel doit donc être pensé, organisé. Il s’appuie d’abord sur les cours.

    Il doit cependant être complété par l’utilisation des manuels ou autres sources disponibles (au CDI) par exemple.

    Enfin, une curiosité intellectuelle doit être développée afin d’aboutir à l’esprit critique qui sera exigé dans la poursuite des études.

    Le suivi de la scolarité et l’orientation

    Une année rythmée par :

    - Un accueil spécifique des secondes à la rentrée

    - Une information des parents par les professeurs principaux sur les objectifs et la réussite en seconde

    - Une réunion aux environs de la Toussaint avec les professeurs principaux pour un bilan plus pédagogique, personnalisé

    - Conseils du 1 er trimestre

    - Réunion équipes pédagogiques/familles

    - Information orientation : présentation de branches professionnelles. Réunion d’informations par les conseillers d’orientation

    - Conseils de 2 ème trimestre

    - Rendez-vous plus personnels, à la demande, au 3 ème trimestre en vue de l’orientation

    - Conseils du 3 ème trimestre

    Un exemple d’objectif à atteindre : le français

    L’enseignement des lettres en classe de seconde vise à faire acquérir aux élèves les savoirs et les méthodes qui leur permettront d’aborder , en fin de première, l’épreuve anticipée de français (E.A.F).

    Le travail s’organise autour de l’histoire littéraire et culturelle, de l’étude des genres littéraires, de l’argumentation, de la consolidation des acquis grammaticaux et lexicaux, du développement des capacités d’expression orale et écrite.

    Mais plus généralement, il doit aussi donner aux élèves les éléments d’une culture littéraire reposant sur la lecture et l’étude d’œuvres, indiquer les grandes étapes de l’histoire littéraire et les évolutions qu’elle a connues, amener à réfléchir aux réalités passées et voir leurs liens avec les réalités présentes, développer les capacités d’analyse, d’appréciation et de critique, favoriser la sensibilité.

    L’ensemble participe donc pour une part importante à la formation générale de l’individu.